Après les Asturies, nous traversons l'Espagne et même la mer méditerrannée pour rejoindre les Baléares et plus exactement l'île de Majorque où la créatrice du forum ToutMajorque nous parle un peu d'elle et de son île.

Photo_003

Pourquoi ce petit coin d’Espagne ?

Parce que à la base mon ami et moi avions craqué sur Ibiza, mais nous n’imaginions y vivre à l’année. Alors naturellement nous nous sommes tournés vers Majorque puisqu’île voisine, beaucoup plus grande, et surtout d’un point de vue ressources et dynamisme, vivable 12 mois de l’année.

Parce que j’aime l’idée du "tout réuni". Où que l’on soit, on est toujours proche de la mer, de la montagne, de la ville, ou de la campagne. Le tout sur une île, sans que l’on se sente oppressé, tellement les paysages sont changeants d’un bout à l’autre.

Parce que j’aime voir à quel point la nature est présente, et changeante en fonction des saisons qui sont bien marquées.

Pour la qualité de vie que je trouve ici, pour la richesse des échanges culturels, j’ai ici vraiment l’idée de vivre avec toute culture du monde, pas seulement à Majorque.

Depuis combien de temps et pour combien de temps ?

Depuis 2 ans, à priori pour le plus longtemps possible si tout se passe bien, mais pas facile de savoir à l’avance... Je suis toujours aussi attaché à la France, alors "advienne que pourra"

L’Espagne, c’est chouette pour ?

Le poids des traditions, la culture de l’identité régionale, très forte ici, pour les jours de fiestas qui réunissent des villages entiers toutes générations confondues, avec barbecues collectifs, danses... le tout dans la bonne humeur et sans que ça dégénère.

La façon différente qu’ont les espagnols d’aborder les problèmes, avec plus de "lâcher prise", aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle. Ici, une tâche non réalisable dans un délai donné est une tâche non réalisable, point.

Son climat évidemment, l’été c’est l’été, de juin à septembre, c’est pas 2 jours de soleil, 2 jours de gris....

Photo_038Qu’est ce qui me manque du pays ?

Mes amis, bien sûr, les samedis soir tous réunis autour d’un verre, les week-ends à droite à gauche, la famille évidemment, ne plus être "là", proche de tout ceux qui formaient ma vie en France tout simplement.

Le slogan "ici le client est roi", à Majorque d’une manière générale, c’est du chinois, aucune notion de ce qu’est un client, en tout cas très différente de la vision que j’en ai, donc oui le respect de la clientèle, c’est quelque chose qui est fort appréciable en France.

On donne aux espagnols la réputation d’être conviviaux, certes, mais niveau politesse et éducation, ca laisse parfois à désirer, bizarrement je ne note pas ça chez la génération au dessus des 50 ans, ??, niveau propreté et écologie c’est pareil, ca ne les dérange pas non plus de jeter en pleine nature leur vieux matelas, machine à laver...

Les arrêts improvisés dans une boulangerie, et me demander laquelle des pâtisseries vais-je me prendre, les bonnes viandes de bœufs, paupiettes, tournedos...mais du coup ce sont mes plaisirs quant je rentre en France :)

Photos (c) ToutMajorque