unesco_patrimoineNous atteignons maintenant la dernière ligne droite, le comité de l'Unesco se réunit en effet du 23 juin au 2 juillet afin de décider des nouvelles entrées parmi les 37 candidatures.

Dans sa catégorie, le Teide est en compétition avec 19 autres sites naturels au niveau mondial. Ainsi le Teide sera en lice avec un autre Volcan de l'ile Jeju (Corée du Sud), avec son réseau de tunnels impressionnant par lequel s'écoule la lave.

Quelques explications s'imposent :

Le patrimoine mondial de l'UNESCO

Depuis 1972, l’UNESCO a mis en place un traité international concernant la protection du patrimoine mondial, naturel et culturel. Les sites désignés comme faisant partie de ce Patrimoine mondial appartiennent alors à TOUS les peuples, sans plus tenir compte du territoire où ils se trouvent.
Aujourd’hui, ce Patrimoine Mondial regroupe 830 sites dans le monde reconnus comme ayant une valeur universelle exceptionnelle.
39 de ces sites sont en Espagne, parmi ces derniers :
- le parc National du Garajonay à la Gomera depuis 1986 pour sa luxuriante végétation proche de celle de l'ère tertiaire et aujourd'hui quasi unique en Europe Méridionale
- la ville de San Cristóbal de la Laguna à Ténérife depuis 1999 pour être la première ville espagnole coloniale non fortifiée.

Le Parc National du Teide et ses millions de visiteurs

unesco_teideLe Teide, avec sa biodiversité exceptionnelle, est considéré comme l’espace « géo touristique » le plus visité au monde…. avec pas moins de 4.000.000 (oui QUATRE MILLIONS !) de visiteurs annuels.
C’est pourquoi, les autorités canariennes ont jugé nécessaire la protection du site, tout d’abord en le classant parmi les parcs nationaux espagnols depuis plus d’un ½ siècle, et aujourd’hui en l’integrant au sein de la liste des sites du patrimoine mondial …. toujours dans l’idée de renforcer la protection de l’écosystème du site.
C’est ainsi qu’en 2002, la commission Mixte des Parcs Nationaux des Canaries a posé la candidature du Teide auprès de l’UNESCO et c’est en 2007 ce dernier se prononcera sur l’entrée de « notre » cher volcan dans le Patrimoine Mondial.

Un lieu d’observation privilégié
unesco_observatoireOutre ses richesses naturelles, le parc est aujourd’hui un laboratoire géant où se sont installés quelques uns des plus importants télescopes de l’hémisphère nord, ainsi qu’un observatoire météorologique étudiant entre autre la couche d’ozone et les évolutions climatiques.

L’altitude du lieu et ses conditions d’ensoleillement (+ de 35.000 heures par an), en font un lieu d’observation unique au monde en terme de qualité atmosphérique. Les biologistes, géologues et autres géographes ne sont pas en reste. Le site du Teide est donc non seulement riche par son histoire qui débute au pléistocène, son activité volcanique toujours d’actualité mais aussi par sa grande variété biologique.
Ce sont ces critères qui aujourd’hui l’ont amené à être présenté sur la liste des sites candidats au Patrimoine Mondial de l’UNESCO … à suivre, et supporter donc en 2007 !

Pour en savoir plus lire l'article sur Vida de Sol en Tenerife


Post Scriptum du 28 juin 2007 : le TEIDE vient d'être reconnu Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO ! Les info en espagnol dans le texte sur El Dia et Canarias 24 horas !