ExpatEspagne

27 mars 2014

Lancement d'un groupe de jeux en français pour les 0-4 ans à Barcelone

cropped-mamans-a-barcelone-kids-900

Valérie, maman française vivant à Barcelone et derrière le blog Mamans à Barcelone + la page facebook du même nom, lance avec l'espace Mares, Pirates i Princeses un groupe de jeux en français pour les 0-4 ans.

La première session aura lieu lundi prochain, 31 mars 2014, à 17h.

groupedejeu

 

893163_507838565919092_1394089383_o

Pour vous inscrire, il vous suffit d'envoyer un email à : infomarespiratesiprinceses@gmail.com

Pour plus d'information, RDV sur le blog Mamans à Barcelone: http://mamansbarcelone.wordpress.com/2014/03/19/session-dessai-gratuite-pour-le-playgroup-en-francais-lundi-31-mars-2014-a-17h00/

mapa

Posté par expatespagne à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 février 2014

Homologation des diplômes français en Espagne {lien}

Sur le site du Ministerio de Educación, Cultura y Deporte : http://www.mecd.gob.es/francia/reconocimientos-titulos/para-extranjeros.html

Posté par expatespagne à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 octobre 2013

Réunion d'Information sur la Sécu française et espagnole

Si vous êtes français et travaillez en Espagne, et que vous êtes à Barcelone, cela vous intéresse!

La Chambre de Commerce et de l'Industrie française de Barcelone organise une réunion d'information gratuite le 16 octobre prochain. Toutes les infos ici et ci-dessous :

SegsocialBCN

Posté par expatespagne à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juillet 2013

Achat d'un bien immobilier en Espagne

Ayant reçu plusieurs courriels me demandant des informations sur la procédure d'achat d'un bien immobilier en Espagne, et n'ayant aucune compétence en la matière, je vous invite à visiter la page de M&B Avocats. Ils ont en effet présenté les aspects juridiques et fiscaux essentiels des acquisitions immobilières en Espagne lors d'un séminaire organisé par la Chambre de Commerce de Barcelone en juin 2013, sur le thème «Les défis économiques et fiscaux des transactions immobilières en Espagne et en France» :

ACQUISITIONS IMMOBILIÈRES EN ESPAGNE: LES ASPECTS JURIDIQUES ET FISCAUX ESSENTIELS

Je vous conseille, par ailleurs, de regarder le reportage-télé ci-dessous sur le boum des investissements étrangers dans l'immobilier espagnol :
"Alors que les Espagnols tirent la langue et peinent à joindre les deux bouts, des investisseurs étrangers se ruent sur les maisons bradées, allant parfois jusqu'à racheter des villages entiers. Pour eux, la crise, c'est l'occasion d'acquérir à bon compte une résidence en Espagne."

Lien vers le reportage: Des agents immobiliers étrangers profitent de la crise espagnole pour faire des affaires à bon compte

Posté par expatespagne à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juin 2013

Je vis en Espagne - Tenerife

Amoureux de Tenerife et des Canaries en général, Jérémy a créé la page facebook Tenerife France ainsi qu'un compte Twitter et Pinterest, pour renforcer la présence de la communauté francophone des Canaries sur les réseaux sociaux.
Le but est de créer un lien avec les français sur place, ceux de passage et ceux qui sont repartis en partageant de l'actu, des bons plans, du sport (beaucoup sur le club de football CD Tenerife!), les endroits à visiter sur l'île, toujours agrémentés de photos.
Et sur ExpatEspagne, il se raconte en quelques questions et photos :

Playa de las teresitas

 Pourquoi ce petit coin d’Espagne ? 

Après avoir parcouru les 4 coins de l'Espagne en tant que vacancier, j'ai croisé au détour d'un voyage les îles Canaries. Un paradis volcanique, aux eaux cristallines, et au décor lunaire... Une végétation unique et des habitants sympathiques. 
Même si les îles de Fuerteventura, Gran Canaria, et surtout Lanzarote sont d'un intérêt certain, je me suis posé à Tenerife.
 

Teide

Depuis combien de temps et pour combien de temps ?
Ma première rencontre avec Tenerife, c'était il y a une quinzaine d'années et, depuis, j'y suis resté... Du moins, partiellement...
De par mes différentes fonctions, je suis obligé de retourner en France quelques mois dans l'année.
 
L’Espagne, c’est chouette pour …
Beaucoup de personnes vous diront: "Tenerife, bof!! L'hôtel était bien, mais il n'y avait rien à faire, le sable est noir et en plus il n'y a pas beaucoup de végétation!!!". En fait, c'est tout autre mais pour ça, il faut parcourir l'île... Les paysages sont incroyables, il y a des plages magnifiques, les locaux sont pleins de sympathie et de ferveur. On y mange très bien, et l'animation y est perpétuelle... Les photos parlent d'elles-même!!
 

Los Gigantes

Qu’est-ce qui me manque du pays ?
En fait, rien... Car je n'ai pas vraiment coupé avec la France...
Par contre, quand je reviens dans l'hexagone,si on me posait la question : "qu'est ce qui vous manque de Tenerife?"
La réponse serait tout autre et plus consistante...
 

Masca

Découvrez l'île en photos sur le Pinterest de Tenerife Francehttp://pinterest.com/TenerifeFrance/

 

 

Posté par expatespagne à 23:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,



05 mai 2013

LePetitJournal.com parle d'ExpatEspagne

Un peu de "auto-bombo" comme on dit ici ;)

Voici le lien sur l'article : VOUS - Karine : ExpatEspagne, Mômadrid et le partage des bons plans comme philosophie

 

lpj

Posté par expatespagne à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2013

Je vis en Espagne - Santander

Après Madrid, puis Malaga, Gaël habite désormais dans le nord de l’Espagne, à Santander. Parcours de cet expatrié – voyageur – aventurier, mais, avant tout, amoureux de l’Espagne.

plage de Santander en été

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi ce petit coin d’Espagne ? 

On me demande souvent pourquoi j’ai « atterri » à Santander après avoir vécu pendant deux ans à Madrid, puis cinq ans à Malaga. Ma réponse est toujours la même : par amour ! Alors que je profitais du soleil de l’Andalousie, j’ai rencontré ma « novia » et, après un an d’allées et venues entre Malaga et Santander, j’ai abandonné la chaleur du sud pour mon Soleil !

Depuis combien de temps et pour combien de temps ?

Cela fait désormais 4 ans que j’habite à Santander et j’espère bien y rester encore très longtemps ! Lorsqu’on me demande si je pense rentrer un jour en France, ma réponse est « pourquoi ? On vit si bien en Espagne ! ».

En plus, je travaille comme professeur de français comme langue étrangère, j’ai donc plus de travail ici qu’en France ! En même temps, je suis webmaster chez VacancesEspagne.fr, un site de maisons de vacances à louer dans toute l'Espagne et je préfère rester au contact du pays et de ses gens afin de mieux conseiller nos lecteurs.

Régate et Palais de la Magdalena en deuxième plan

Régate et Palais de la Magdalena en 2ème plan

 L’Espagne, c’est chouette pour …

Depuis mon premier séjour à Madrid, j’ai été séduit par la gentillesse et l’accueil des Espagnols, ainsi que par leur joie de vivre et leur esprit festif. En Espagne, n’importe quelle excuse est valable pour faire la fête et je trouve ça vraiment génial. En outre, j’ai été totalement séduit par la gastronomie espagnole et, même si le « pescaito frito » de Malaga me plaît beaucoup (entre autres), je doit reconnaître que les spécialités du nord de l’Espagne sont vraiment un délice. D’ailleurs, je vous invite à venir découvrir « las rabas », sorte de calamars frits, et à sortir « de vinos », cela vaut vraiment la peine et vous fait oublier rapidement la grisaille qu’il peut y avoir (mais pas toujours !) dans le nord de la Péninsule !

baie de Santander un jour de tempête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qui me manque du pays ?

Je dirais plutôt QUI me manque du pays ? Ma famille et mes amis d’enfance. Pour le reste, ayant la possibilité d’aller deux ou trois fois en France chaque année, j’ai l’occasion de rapporter ce que j’aime le plus. Par ailleurs, on trouve presque tous les produits français en Espagne, ce n’est donc pas un problème. Quant aux râleurs français qui se plaignent toujours de tout, j’avoue être content de ne plus avoir à les supporter ! J

Je profite de cet article pour féliciter Karine pour son merveilleux travail et toutes les informations de qualité qu’elle offre dans Expat Espagne à tous ses lecteurs, Français de France ou d’Espagne. (Merci Gaël!)

  

logo

Si vous souhaitez passer des vacances en Espagne, allez faire un tour sur le site http://www.vacancesespagne.fr dont Gaël est le webmaster où vous trouverez non seulement des locations de vacances, mais aussi des vidéos, sur les principales destinations touristiques espagnoles, ainsi qu'une série de guides qui peuvent être téléchargés en format PDF sur Barcelone, Sitges, Grande Canarie, Marbella et beaucoup d'autres encore. Ces guides donnent des informations à connaître avant d'entreprendre un voyage : "À voir, à faire", "Excursions", "Manger dehors", etc.
Aussi sur Facebook : https://fr-fr.facebook.com/VacancesEspagne.fr

 

Posté par expatespagne à 21:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 avril 2013

Le Salmorejo de Conchi

Enfin le soleil est de retour, et comme d'habitude à Madrid, on va passer de l'hiver à l'été sans transition. Bref, c'est parfait pour vous donner une recette fraîche : le Salmorejo.

Qu'est-ce donc? je vais certainement dire une ineptie, mais pour faire simple, c'est un cousin du gazpacho, en plus épais et consistant, originaire de Cordoue (Andalousie). Pour imager, je vous colle une photo du salmorejo d'une de mes bonnes adresses madrilènes - Emma Cocina - découverte grâce à Madridyyo.com, un carnet d'adresses idéales sur Madrid ("Inventario de lugares únicos").

madridyyo

La recette de Conchi par Édith

Ingrédients :
En gros, je mets, deux tomates pour une personne, donc je vous laisse faire les conversions :p
Une cuillère à soupe d'huile d'olive par tomate et une petite tranche de pain dur (genre baguette de la semaine dernière) par tomate.
Une cuillère à soupe de bon vinaigre de xérès pour huit tomates, donc une cuillère à café disons pour quatre tomates.
Une dent d'ail pour huit tomates si je sais que mon ail n'est pas jeune et super fort ou moins.
Sel et poivre.

Peler les tomates (conseil : investir dans un éplucheur à tomates, en Espagne, c'est facile à trouver),
Les couper en gros morceaux dans un saladier,
Ajouter le pain (trempé ET essoré avant), puis l'huile, sel, poivre, vinaigre, ail haché grossièrement.
Selon la quantité de pain, l'épaisseur varie. En principe, il doit avoir la consistance d'une purée (ça ne se boit pas comme le gazpacho), et est d'ailleurs parfois utilisé pour tartiner des tranches de pains.
Tout ça dans la batidora et zou, on transforme en soupe.

Là, le plus dur est fait. Reste plus qu'à sortir votre chinois ou, comme moi, une passoire à tous petits trous pour faire gentiment couler le salmorejo en écrasant bien dans un autre saladier.
Une fois terminé, goûter pour rectifier.

Pendant toute l'histoire, vous avez fait cuire des oeufs durs (je dirais un oeuf dur pour quatre personne) et sorti du jambon coupé tout fin ou en cube et reste plus qu'à servir. Un filet d'huile d'olive par dessus pour faire plus joli, des croutons revenus à la poêle pour la version sauvage en plus.

Ça se mange à la cuillère ou tartiné sur des tranches de pain de campagne grillées.

Bon appétit! 

Ça n'a rien à voir, mais si vous cherchez de jolies cartes personnalisées pour fêter un évènement ou carrément organiser une fête (un anniversaire, un mariage), faites appel à Édith, aka Boudu: "Boudu dessine et met en scène les petits et grands moments de votre vie. Pour accompagner vos rêves d’enfants, vos voeux d’amour et les grands tourbillons de votre histoire."

Posté par expatespagne à 11:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mars 2013

Madrid en rose : le blog d'une française à Madrid

madridenrose

Arrivée il y a 3 ans à Madrid, Séverine a eu la bonne idée de partager ses bonnes adresses madrilènes sur son blog Madrid en Rose. Au programme, restaurants, boutiques mais aussi tendances. Un bon point de départ si vous venez de débarquer à Madrid, si vous voulez éviter les adresses pour touristes ou si, tout simplement, vous souhaitez découvrir de nouveaux endroits.

madridenrose2

Il ne s'agit pas ici d'un blog lambda sur les aventures d'une française à Madrid (d'ailleurs le blog est écrit dans la langue de Cervantes) mais bien un carnet d'adresses, joliment présenté, avec un plus : La Musique. Oui, des playlists à écouter selon l'humeur : ambiance fiesta, au saut du lit, etc.

Le site http://www.madridenrose.com/

Page facebook http://www.facebook.com/MadridEnRose

 

 

Posté par expatespagne à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2013

Si vous êtes résident français, vous devez déclarer votre compte bancaire espagnol

EDIT : si vous êtes résident en Espagne, sachez que vous devez déclarer auprès du fisc espagnol votre patrimoine hors d'Espagne avant le 30 avril 2013. Voir le communiqué du Consulat ICI

Ne pas déclarer un compte bancaire à l'étranger peut coûter cher

Le Monde.fr | 07.12.2012 à 11h22 • Mis à jour le 07.12.2012 à 13h30

Contrairement à ce que pourrait laisser croire "l'affaire" Cahuzac, tout résident français a le droit d'ouvrir un compte bancaire à l'étranger. C'est parfois même indispensable en cas d'expatriation ou si vous avez une résidence secondaire dans un autre pays : vous aurez besoin d'un compte dans le pays d'accueil pour encaisser vos revenus et régler vos dépenses courantes.

Mais encore faut-il déclarer à l'administration fiscale les références des comptes ouverts, utilisés ou clos à l'étranger quel que soit le pays concerné, y compris s'il s'agit d'un pays de l'Union européenne.

Cette déclaration doit être faite sur un formulaire de déclaration "d'un compte ouvert hors de France" à raison d'un imprimé par compte à l'étranger : vous devez notamment y mentionner les coordonnées de la banque, votre numéro de compte, sa nature (compte ordinaire, d'épargne, à terme...), si vous l'utilisez à titre privé et/ou professionnel...

Vous n'avez pas à indiquer le montant du solde du compte, mais s'il est rémunéré, vous devez déclarer les intérêts perçus sur votre déclaration de revenus. Ce formulaire doit être joint, chaque année, à votre déclaration de revenus.

LOURDES AMENDES

Le non-respect de cette obligation est sanctionné par une amende fixe de 1 500 euros par compte non déclaré, portée à 10 000 euros lorsque le compte est ouvert dans un pays "non coopératif" (c'est-à-dire un pays qui n'a pas conclu avec la France de convention d'assistance contre la fraude et l'évasion fiscales permettant l'accès aux renseignements bancaires).

Depuis le 16 mars 2012, lorsque la somme des comptes à l'étranger est égale ou supérieure à 50 000 euros, cette amende est désormais proportionnelle au montant des avoirs : 5 % du solde de chaque compte non déclaré, avec un plancher de 1 500 euros ou de 10 000 euros, selon le pays.

Cette amende est appliquée à chaque année, non prescrite, au titre de laquelle l'obligation de déclaration n'a pas été respectée. Or depuis le 30 décembre 2011, l'administration fiscale peut exercer son droit de contrôle durant 10 ans. Seule exception : ce délai de reprise reste fixé à 3 ans pour les contribuables en mesure de prouver que l'ensemble de leurs comptes à l'étranger est inférieur à 50 000 euros.

Enfin, les sommes figurant sur un compte à l'étranger non déclaré sont présumées être des revenus imposables : le titulaire du compte devra donc payer un rappel d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. A ces rappels s'ajoutent un intérêt de retard de 0,40 % par mois et une majoration de 40 %."

Posté par expatespagne à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Fin »